Actualités  |

Presse et enquêtes

Non-observance : quels sont les remèdes ?

Par directmedica le 27 avril 2015 dans Presse et enquêtes

observance « Les rouages qui conduisent au strict respect d’un traitement sont complexes, les patients adoptant souvent des comportements irrationnels face à leur pathologie chronique. Pour améliorer l’observance, il y a encore une forte marge de progression dont les moteurs se trouvent au cabinet médical ou dans les espaces de confidentialité des officines. » « En fait, les patients sont demandeurs d’un accompagnement afin d’améliorer observance et qualité de vie au quotidien. Au sein de l’officine, l’espace de confidentialité paraît fondamental aux patients et médecins interrogés. Or, toutes les pharmacies ne disposent pas d’une zone de confidentialité. Par ailleurs, ce dialogue implique de se former aux pathologies chroniques, aux nouveaux traitements ainsi qu’aux techniques de communication… ». L’enquête Direct Medica nous indique que 83% des officines disposent aujourd’hui d’un espace de confidentialité pour recevoir les patients qui le souhaitent.

Découvrez le « dossier Observance » du Moniteur des pharmacies et notre enquête 

Ajoutez votre commentaire